AccueilS'enregistrerConnexionIlrasoio
traduction
function gT(){new google.translate.TranslateElement({pageLanguage:"fr",multilanguagePage:!0,floatPosition:google.translate.TranslateElement.FloatPosition.BOTTOM_RIGHT})}; $.getScript("http://translate.google.com/translate_a/element.js?cb=gT");

Poster un nouveau sujet   
Partagez | 
 

 Le miens de parcours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cardoso5fr
Sabreur expert
Sabreur expert


Messages : 420
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Le miens de parcours   Mer 25 Jan 2012 - 11:24

Parcours assez atypique Smile.

J'ai une barbe assez rude, super noire, drue et épaisse. Je me suis rasé avec du pleins de lames qui me rasait plus ou moins bien, qui me coupait régulièrement, rasage à la bombe en 1.5 mn chrono le matin avec plein de grand coup pour faire tomber les poils coincés entre les lames dés la première attaque. Ce qui fait que j'ai cassé quelques manches.

J'ai croisé un post sur czen sur un kamisori forgé par Fabian Damanet il y a plus ou moins trois ans et j'avais trouvé le truc sublime. Je me suis dit tiens si je me faisait un truc pour me raser, aprés tout cela doit pas être plus compliqué qu'un couteau....

Bon j'ai fait un premier machin sans me renseigner sur ce qui devait être fait, sur les angles, sur l'affutage, sur le travail du fil... Enfin a la sauvage comme tout mon travail de l'époque. (normal c'est comme ça que je bosse, remets l'ouvrage sur le métiers 1000 fois Very Happy).

Donc premiers résultats peu concluant

Cela donnait ça
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et comme j'avais pas vraiment de notion d'affutage de rasoir, j'ai affuté comme un couteau, donc cela "rasait" au sens couteau Very Happy. Sur la barbe j'ai pu me raser pendant quelques semaines mine de rien. Mais c'était pas le truc le plus agréable.

je me suis donc intéressé au rasoir et rasage pendant cette période et j'ai lu le coupe chou club qui a répondu a pas mal de mes interrogations. J'ai échangé un CC contre un couteau à Shengouille et j'ai eut mon premier machin shave ready. Je me suis fabriqué un strop en vitesse avec une lanière de cuir et un truc pour la pâte sur une ceinture en kangourou ramassée dans la rue, et j'ai commencé à me raser avec ça. c'était déjà mieux. (j'utilisait déjà un blaireau et un savon à barbe wilkinson ou mon savon ce qui m'a suffit pendant plus de 2.5 ans jusqu'a ce que je découvre les crèmes à raser il y a plus ou moins 6 mois)

J'ai continué mes tests de rasoir tous aussi déconnant les uns que les autres, en tentant des machins plus ou moins épais, plus ou moins haut, des formes, du "kamisori" like moche, du cc étrange.

Donc j'ai commencé à récupérer des cc d'occasions que des gens sympas m'ont échangé ou offert. Je dois avoir maintenant plus d'une vingtaine de cc utilisables et encore une dizaine à restaurer.

Aprés un an et des essais divers, j'suis arrivé à ça

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est le premier cc quasiment fonctionnel, crochet trop court, émouture asymétrique pas bien centré, mais cela rasait. Bon c'était pas doux mais cela faisait plus ou moins la blague. Toujours pas abouti comme machin, mais cela avance. En court de route je me suis équipé d'une pierre chinoise 12000 et d'une 8000 en complément de mes 800-1000-3000 japonaises Smile

J'ai continué à lire, j'ai continué à travailler les tranchants, à voir ce que cela pouvait donner sur les restaurations que je faisait.

Et puis il y a un plus ou moins un an et demi j'ai sorti mon premier rasoir vraiment fonctionnel et abouti

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Depuis il y en a eut d'autres. j'en ai fait un pour le faire tourner sur le ccc, et pour avoir des retours d'utilisateurs pour ne pas rester sur mon opinion personnel. Il faut chercher du feed back quand on bricole en solo Smile.
Je continue à restaurer des machins (pour mon plaisir) ,enfin restaurer est un grand mot, je laisse les lames dans leurs jus je ne fais que leur redonner un tranchant correct. J'aime quand l'outil porte encore les traces de vie. Même si j'admire la plupart des restaurations qui transforme un bloc de rouille en lame polie miroir Very Happy . Je fais quelques rasoirs et je continu à explorer de nouvelle voie (le frame back par exemple qui va surement revenir régulièrement dans ma production je dirais). Autre voie que je vais surement explorer quand ma forge sera réinstallé sera le kamisori avec mise rapporté en 1.2442 ou en lime sur du fer ou de l'acier doux. Cela me titille de souder à la forge depuis des lustres Very Happy

Actuellement mon rasoir favori n'est autre que ce real wedge que je me suis fait dans une lime. J'adore ce truc.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voila un peu mon parcourt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le miens de parcours   Mer 25 Jan 2012 - 11:51

En chaque homme il y a un forgeron qui s'ignore Laughing
En tout cas bravo pour ce que tu as montré et je pense que le plus beau reste à venir cheers
Revenir en haut Aller en bas
Cardoso5fr
Sabreur expert
Sabreur expert


Messages : 420
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Le miens de parcours   Mer 25 Jan 2012 - 11:57

Normalement oui, amélioration dans les finitions, dans la géométrie, dans l'approche globale. Les traitement thermiques me semble corrects. A terme bien sur j'aurais un four de trempe donc pourrait être encore plus proche de la vérité et je pourrais également jouer avec des inox comme du rwl34 ou un petit 12c27 (acier à rasoir à grain super fin utilisé pour les lames de jetable par exemple qui ferait de super truc je pense sur un cc artisanal Smile).

Mais bon c'est pas encore pour tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Requin
Co-fondateur du forum
Co-fondateur du forum
avatar

Messages : 1003
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 35

MessageSujet: Re: Le miens de parcours   Lun 30 Jan 2012 - 13:57

Pas mal du tout ce petit parcours ! Wink

On voit bien que c'est tout à fait différent, tu as essayé de fabriquer un rasoir d'entrée de jeu, alors que la plupart essaie déjà d'en apprivoiser un ...
Mais comme tu as pu le constater : entre un couteau et un rasoir la différence est net !, le couteau tu peux te tromper, le rasoir non !
Dans le livre des 400 ans de Béligné il est bien mentionné que seul les meilleurs artisan- coutellier pouvaient produire des articles de chirurgien.

Donc patience ... on ne devient pas MAESTRO en un tour, de FIRENZE à ROME il y a encore 250 bornes si je ne m'abuse ... ( ah Italie tu me manque ... Sad )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rasoir-sabre.com
Cardoso5fr
Sabreur expert
Sabreur expert


Messages : 420
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Le miens de parcours   Lun 30 Jan 2012 - 14:13

Merci Smile. Oui c'est sur qu'il y a une différence et qu'on la sent rapidement entre un couteau et un rasoir. j'aurais pu me documenter plus avant de jouer. Mais j'suis un grand gamin et quand j'ai une idée ben je l'exploite.

En tout cas cela ma permi de découvrir un univers merveilleux qui fini par me prendre presque autant de temps que les couteaux. (et en plus tous les matins j'ai l'occasion de tester mes machins si je veux, alors que pour tester mes couteaux en situation réelle, c'est plus problématique surtout pour les un peu gros Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le miens de parcours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le miens de parcours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le miens de parcours
» Etudes artistiques: vos parcours, vos envies, vos conseils
» [SOFT] SPORTYPAL : Enregistrer le parcours de vos activités sportives par GPS [Gratuit]
» [Gray, Martin] Au nom de tous les miens
» Des parcours spirituels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RASOIR COUPE-CHOUX  :: LE MATERIEL & SON USAGE :: Vos rasages, votre parcours.-
Poster un nouveau sujet   Sauter vers: