AccueilS'enregistrerConnexionIlrasoiohébergeur de photos
traduction
function gT(){new google.translate.TranslateElement({pageLanguage:"fr",multilanguagePage:!0,floatPosition:google.translate.TranslateElement.FloatPosition.BOTTOM_RIGHT})}; $.getScript("http://translate.google.com/translate_a/element.js?cb=gT");

Partagez | 
 

 Lame française ou anglaise au 19ème

Aller en bas 
AuteurMessage
nca000
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 4153
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 39
Localisation : Rodez

MessageSujet: Re: Lame française ou anglaise au 19ème   Mer 15 Fév 2012 - 10:17

C'est vrai que depuis le blocus continental napoléonien (et peut-être même avant) la France vivait coupée de cette concurrence britannique mais pour moi ce ne peut être la seule raison: l'Allemagne était elle aussi très protectionniste à cette époque et l'Angleterre, bien que énormément plus libérale déjà, savait protéger sont marché quand il le fallait (je pense que certains bouilleurs de cru écossais de ce siècle là seraient bien d'accord avec moi! Laughing ).
Une autre raison à ce déséquilibre se situe, à mon humble avis, dans la façon par laquelle les secteurs couteliers des 2 pays respectifs ont traversés leur révolution industrielle: en pointe (Sheffield et l'un des berceau de ces bouleversements) et regroupés (la guilde coutelière de cette ville existait dès le XVIIème siècle) d'un coté; Disséminée,moins organisée ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] on voit bien je trouve l’archaïsme du système) et en un peu en retrait (les chemins de fer;les secteurs bancaires,textiles, sidérurgiques sont les principaux moteurs de changements) de l'autre ...
L’enquête du Traité de commerce avec l'Angleterre de 1860 manque de recul là dessus, ces phénomènes étaient trop récents et surtout n'étaient pas terminés...

Ensuite, je pense qu'il ne faudrait pas oublier le rôle qu'ont eu les États-Unis là dedans!
Le juge Lummus le dit bien: "jusqu’au milieu du XIX°, il n’y avait pas de rasoirs américains" et c'était jusque là quasiment que des rasoir anglais!
Lummus a écrit:
"Les rasoirs français, suisse, allemand et suédois étaient très rares en Amérique avant la Guerre de Sécession. Des rasoirs anglais marqués Londres ou Liverpool étaient parfois rencontrés, mais en fait, ils étaient fabriqués à 90% à Sheffield"
Cette ancienne colonie a bien aidé les fabriques britanniques et les a tourné vers l'étranger alors qu'en France nous n'avions pas accès aussi facilement à un si formidable marché!

Malgré tout cet handicap, cette production gauloise du XIXème a su accoucher de quelques perles ( ta paires de Lanne par exemple en est un formidable exemple tant il n'ont rien à envier à leurs cousins d'Albion), elle s'est finalement réveillée, et a survécu ce qui n'est pas le cas pour tout le monde Rolling Eyes , n'est-ce pas ça l'important au final ?


_________________
Rasage de ce matin: Pradier, crème Mühle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <--- Nouvelle adresse !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par nca000 le Mer 15 Fév 2012 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://rasage-a-l-ancienne.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lame française ou anglaise au 19ème   Mer 15 Fév 2012 - 15:48

Contenu supprimé par Ferdi


Dernière édition par Ferdi le Mer 16 Avr 2014 - 9:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nca000
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 4153
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 39
Localisation : Rodez

MessageSujet: Re: Lame française ou anglaise au 19ème   Mer 15 Fév 2012 - 16:54

Tes deux Étienne Lanne sont sûrement fait d'un acier assez tendre effectivement, mais c'était aussi le cas pour beaucoup de rasoirs anglais des années 1830!
La différence de ce coté s'est à mon avis faite dans ces années là, par la généralisation de techniques comme l'acier fondu au creuset (les "cast steel", "tempered steel", etc... que l'on trouve sur ces lames): je ne sais pas si c'est que c'était encore mal maitrisé, par contre ce dont je suis sûr c'est que l'on est loin de ce qui a été fait par la suite! (1840-1850 et après)
Mais ne nous y trompons pas on parle de deux rasoirs haut de gamme là, ils ne sont pas représentatifs de l'ensemble de la production française, loin de là!
C'est pour cela que je parlais de "quelques perles"!

La production en manufacture est de toute évidence l'une des raison également de leur succès, oui ...



_________________
Rasage de ce matin: Pradier, crème Mühle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <--- Nouvelle adresse !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://rasage-a-l-ancienne.fr/
charlie48horlogerie
Sabreur expert
Sabreur expert
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Lame française ou anglaise au 19ème   Sam 30 Nov 2013 - 17:43

Je me permets d'ajouter que les bons rasoirs français de la première moitié du XIX° (principalement la Haute Marne) étaient fait d'acier anglais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lame française ou anglaise au 19ème   Sam 30 Nov 2013 - 19:04

Contenu supprimé par Ferdi


Dernière édition par Ferdi le Mer 16 Avr 2014 - 9:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francis543
Sabreur curieux
Sabreur curieux
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Re: Lame française ou anglaise au 19ème   Sam 12 Avr 2014 - 9:58

Intéressant ce sujet, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lame française ou anglaise au 19ème   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lame française ou anglaise au 19ème
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche en chick lit française
» peinture armée française
» Tous les AMX 13 de l'Armée Française
» Infanterie de ligne française 1870
» Langage SMS et évolution de la langue française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RASOIR COUPE-CHOUX  :: INFORMATIONS DIVERSES :: Histoire du sabre & de ses fabricants-
Sauter vers: