AccueilS'enregistrerConnexionIlrasoio
traduction
function gT(){new google.translate.TranslateElement({pageLanguage:"fr",multilanguagePage:!0,floatPosition:google.translate.TranslateElement.FloatPosition.BOTTOM_RIGHT})}; $.getScript("http://translate.google.com/translate_a/element.js?cb=gT");

Poster un nouveau sujet   
Partagez | 
 

 Ma découverte du rasoir droit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ma découverte du rasoir droit   Mer 14 Mar 2012 - 15:28

J’ai rencontré mon premier sabre il y a plusieurs années déjà sur un vide-grenier où je cherchais tout autre chose. Sur le stand d’un professionnel, j’ai repéré une boite marquée « spartacus » en lettres d’or sur fond noir avec à l’intérieur, un rasoir du même nom qui m’a paru neuf et intact jusqu’au moment où je l’ai ouvert. La partie de la lame protégée par la châsse était superficiellement mais néanmoins entièrement piquetée de rouille.
L’objet m’a néanmoins plu. Je l’ai acheté, pas cher, pourquoi ? Je n’en sais rien, d'emblée, pas pour m’en servir en tout cas.
Et c’était parti, côté collection uniquement, d'abord. Evidemment, j’ai cherché à en savoir plus sur l’objet, j’aime connaître le fond des choses, et ma quête m’a conduit à fréquenter en 2007/2008 les forums dédiés. C’est sur le forum SRP, malgré le barrage de la langue, que j’ai pu développer mes connaissances.
Et c’est l’idée de redonner vie à une vieille lame, de raviver l’existence de son ancien propriétaire en refaisant les gestes que cette personne faisait il y a vingt, cinquante ou cent ans, avec le même objet, comme j’aime le faire avec les vieux outils qui m’a conduit à me servir du sabre pas la vision « western » de la chose.
Sans autre repère que les conseils prodigués sur les forums, j’ai eu un peu de mal à assimiler les gestes pour préparer une lame. Il m’a fallu une bonne année pour parvenir à quelque chose d’acceptable . Le maniement de l'engin ne m'a pas, lui, posé de problème particulier et le rasage est depuis, devenu un délice que je m’accorde tous les deux jours. Dommage que ma pilosité ne soit pas plus abondante !
En 2010 et 2011, j'ai eu le plaisir d'assister aux réunions d'aficionados organisées par Siamois à son domicile; c'est véritablement plus agréable d’échanger en direct et en plus, un rasoir est plus sympa à voir en acier et en os (par exemple Wink ) qu'en photo. tongue
Depuis ma découverte du coupe-chou, j’entretiens quelques dizaines, voire un peu plus, de ces objets. J’aime surtout les rasoirs français et suédois du 20 ème même si j’ai sacrifié aux sirènes des marques espagnoles et britanniques. J’ai aussi quelques solingen, histoire d’être complet. geek
J’ai donc deux catégories de rasoirs. Les outils et les autres. Les pouilleux, les pelés, les galeux (qu’est-ce que je me suis fait avoir au début), je les démonte sans scrupules, les nettoie, les fait briller et je m’en sers. Ce sont mes outils habituels même si je m’autorise des extras avec des nos.
Les autres, c’est pour l’archéologie. Je les inspecte, les admire, les bichonne, les maintiens en forme, quoi. Parfois j’en mets un pour quelques mois dans ma rotation. Et c’est tout. Ceux-ci, je les réserve pour les générations futures. L’idée qu’après ma mort ces rasoirs soient dispersés et passent chacun dans des mains différentes, dans différents pays, me séduit. C’est pourquoi, ces rasoirs, je les garde intacts, sans même changer un rivet. Je souhaite que son nouveau propriétaire puisse se dire que le rasoir qu’il a en mains est authentique et éprouve un plaisir identique à ce lui que je peux connaître . Voilà tout.
Et le spartacus dans tout cela. Je crois qu’il m’en veut un peu d’avoir fait les yeux doux à d’autres de ses congénères ; j’ai beau le polir très régulièrement, l’oxydation revient de façon récurrente. Pas le bon acier, sans doute ! T.I. n’a pas fait que des merveilles !
Revenir en haut Aller en bas
Requin
Co-fondateur du forum
Co-fondateur du forum
avatar

Messages : 993
Date d'inscription : 04/09/2011
Age : 35

MessageSujet: Re: Ma découverte du rasoir droit   Jeu 15 Mar 2012 - 23:30

Hé oui plusieurs chemins pour arriver au sabre ! C'est intéressant de voir une progression aussi rapide grace notamment à une recherche bien orientée comme on sait que tu sais le faire Wink

De curiosités en curiosités la connaissance que tu as acquis sur les marques, les fabricants, les procédés des fabrications etc ... ont fait avancer notre niveau de connaissance général sur le sujet et nous sommes bien reconnaissant du travail que chacun de nous partage ici et là du tiens qui est particulièrement riche !

Merci à toi Ferdi Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://www.rasoir-sabre.com
Cardoso5fr
Sabreur expert
Sabreur expert


Messages : 419
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Ma découverte du rasoir droit   Ven 16 Mar 2012 - 11:40

J'aime bien lire ces proses Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma découverte du rasoir droit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma découverte du rasoir droit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affûtage perfectionné pour rasoir ?
» Fabrication d'un rasoir en acier damassé
» RASOIR PUMA SOLINGEN
» Petit film sur DOVO
» Le type frame back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RASOIR COUPE-CHOUX  :: LE MATERIEL & SON USAGE :: Vos rasages, votre parcours.-
Poster un nouveau sujet   Sauter vers: